Prévenir la légionellose

Vos nouvelles obligations

Le code de sécurité du bâtiment oblige, dorénavant, tous les propriétaires de tours de refroidissement à l’eau à se conformer à de nouvelles exigences :

  • Entretenir vos installations selon un programme élaboré par un ou plusieurs membres d’un ordre professionnel;
  • Tenir un registre complet, comprenant notamment des informations relatives à l‘entretien de vos installations;
  • Avoir transmis à la RBQ certaines informations sur vos installations

Des impacts? Évidemment.

Le nouveau règlement requiert qu’un programme d’entretien rigoureux soit mis en place et ce, avec des conséquences et changements qui peuvent être importants et coûteux pour les propriétaires. En voici quelques-uns :

  • Le programme doit être homologué par un membre ou des membres d’un ordre professionnel.
  • La mise en place du programme peut exiger de modifier les habitudes, procédures et façons de faire habituelles. De plus, les ententes avec les fournisseurs devront être revues, ce qui peut créer des pressions inévitables sur la hausse des coûts.
  • Le besoin de documenter les activités avec rigueur, en tout temps.
  • La formation du personnel affecté au système qui devra être vigilant et compétent, pour répondre adéquatement en cas de potentielle ou de réelle contamination.
  • L’augmentation presque inévitable des analyses d’eau et des suivis quant à la qualité et la salubrité de l’eau, incluant plus particulièrement les analyses de Legionella pneumophila.
  • Le besoin additionnel de nettoyage et d’entretien des tours et équipements connexes.
  • L’accroissement des risques perçus par les assureurs envers le personnel, les fournisseurs, les sous-traitants, l’opération et l’entretien.
  • L’augmentation inévitable des coûts d’opération et d’entretien directs et indirects.
  • La responsabilité du respect des règlements et de la bonne gestion du programme d’entretien appartiendra entièrement au propriétaire.